Collecte des déchets

Collecte des déchets

Information du Grand Avignon : « L’Agglomération se mobilise pour assurer dans les meilleures conditions possibles la continuité du service public de gestion des déchets dans le contexte inédit de l’épidémie de COVID-19. Nous devons chaque jour réadapter notre organisation de collecte des déchets en fonction des effectifs et de l’évolution de la pandémie. Les agents de collecte font preuve d’une grande solidarité. Grâce à leur implication, nous parvenons à maintenir le service bien que touché par une réduction de -25% de l’effectif. »

PROTÉGEONS LES AGENTS DE COLLECTE
– Les masques de protections usagées et les mouchoirs en papiers doivent être jetés dans des sachets plastiques hermétiquement fermées et évacués dans les ordures ménagères.
Merci de ne pas jeter masques et mouchoirs dans les bacs de tri sélectif pour protéger tous les agents amenés à manipuler ces déchets (service de collecte et centre de tri à Vedène) et éviter la propagation du virus.
– Ne pas déposer d’encombrants, de végétaux, de déchets toxiques à coté et dans les bacs à ordures et de tri.
Nous vous remercions de conserver ces déchets chez vous et d’attendre la réouverture des déchèteries.
– Merci de déposer vos emballages recyclables dans les colonnes d’apport volontaire. Un plan interactif est consultable sur le site internet du Grand Avignon www.grandavignon.fr

ANTICIPATION DES ÉVOLUTIONS A VENIR
Une réduction de la fréquence de collecte des déchets ménagers s’imposera peut-être dans les jours à venir. Dès à présent, changeons nos attitudes pour limiter notre production de déchets. La crise que nous sommes en train de vivre peut constituer le point de départ, ou un accélérateur pour les plus initiés, de comportements plus sobres et respectueux de l’environnement.
Bonne idée n°1 – Le compostage des déchets organiques est très efficace pour diminuer le volume de vos ordures ménagères. Notre poubelle 1/3 d’épluchures de fruits et légumes, marc de café, coquilles d’œufs, tonte de pelouse, mauvaises herbes, fleurs fanées. Une fois décomposés au fond du jardin, ces végétaux constitueront un engrais 100% naturel et gratuit. Nul besoin de détenir un composteur pour débuter ; un simple trou dans la terre contentera les décomposeurs – vers, cloportes, etc. – qui vont pouvoir ainsi se nourrir. Pensez à recouvrir le tas de feuille/herbe sèche pour conserver la chaleur et accélérer la fermentation. Quelques planches suffisent : les plus bricoleurs pourront en fabriquer un, seul ou avec les enfants. A la reprise, vous pourrez prendre contact avec le SIDOMRA pour bénéficier d‘un composteur à prix préférentiel. Tout savoir sur le compostage www.sidomra.fr
Bonne idée n°2 – Veiller à limiter le gaspillage alimentaire et à réduire les emballages La situation actuelle peut conduire à acheter plus que nécessaire des produits frais. Nous pouvons diminuer nos déchets en faisant attention au gaspillage alimentaire. Surveillez les dates de préemption pour éviter qu’ils ne finissent à la poubelle non consommés. Penser à congeler, c’est un bon moyen de figer la date limite de consommation. Et avant toutes préparations de repas, faisons l’inventaire des restes du frigidaire. Une poêlé de légumes et quelques pâtes, c’est parti pour une omelette revisitée ! Nous sommes limités en déplacements alors ne vous encombrez pas de packs d’eau, qui génèrent des déchets plastiques : l’eau du robinet est contrôlée et tout à fait conforme à la consommation. Achetez aussi au maximum des produits en vrac ou à emballage réduit. Et si vous avez des bouteilles plastiques ou des briques alimentaires, pensez à les compacter avant de les mettre dans le bac.
Bonne idée n°3 – La tonte de pelouse peut être déposée en tas pour être séchée à l’air libre, la matière se dégradera progressivement. Il sera toujours temps d’aller en déchèterie quand tout sera rentré dans l’ordre. Et pourquoi ne pas ôter le panier de la tondeuse et laisser la tonte épandue dans le jardin. C’est ce l’on appelle le « mulching » ! L’herbe hachée se comporte comme un paillis protecteur contre la sécheresse et c’est un excellent engrais naturel !
Bonne idée n°4 – les objets encombrants Vous rangez et faites du tri dans le garage, la maison, le jardin… ne déposez pas les objets encombrants à la collecte des ordures ménagères.
Une fois la pandémie terminée, les déchèteries ré-ouvriront leurs portes pour recevoir ces déchets. Le service de collecte est très sollicité et subit une baisse des effectifs. Un accroissement des quantités de déchets à collecter est une difficulté de plus à surmonter.
Bonne idée n°5 – les textiles usagés Nous vous remercions de les stocker dans l’attente de les déposer dans les bornes textiles d’apport volontaire dispersées sur le territoire.


MERCI A TOUTES ET TOUS!